Généalogie

L'origine du nom ROUDIL

La grande rue et le café ROUDIL à Gandrieu en Lozère

ROUDIL est un nom est fréquent dans l'Ardèche. Selon M.T. Morlet, c'est un nom de personne d'origine germanique, Hrodilo, diminutif formé sur la racine hrod (= gloire).

On remarquera cependant que, au moins dans le Rouergue, le mot rodilh désigne la poupée de filasse pour la quenouille. Diminutifs : Roudillon (42), Roudillaud.

On a beau considérer attentivement le patronyme ROUDIL, sa forme ne nous renseigne guère sur son origine. Sa finale "il", rare, est énigmatique ; et sa première syllabe, peu parlante. La distribution de ce nom dans le département de l'Ardèche nous fournira-t-elle quelque lumière ? Sur l'annuaire d'Ardèche, on compte 53 ROUDIL disséminés dans 36 communes. Voici donc un nom assez bien représenté. Mais inconnu dans l'Ardèche haute et moyenne, à l'exception de Vernoux (2 abonnés) et de Beauchastel (2 abonnés). Les 50 autres abonnés se retrouvent dans le Vivarais méridional ; surtout dans la zone cévenole où ils se signalent dans une bonne vingtaine de communes. Ainsi on relèvera 3 ROUDIL à Valgorge et Rocles, 2 à Jaujac, Thueyts ou Chazeaux... Mais ce qui caractérise la répartition, de ce nom, c'est sa dispersion : un ou deux ROUDIL seulement dans la plupart des localités. A l'exception d'Aubenas (4) ou Vallon (5), on ne rencontre pas de noyaux de moyenne ou forte densité. Or ceux-ci, surtout dans les villages, peuvent constituer l'indice d'une présence ancienne ; et parfois, même, conduire jusqu'au berceau de la famille. Ce qui n'est pas le cas des deux localités précitées. Les ROUDIL ne semblent pas installés depuis très longtemps à Aubenas, ville d'accueil des migrants de la Cévenne et de la montagne. Et, disent les listes électorales de l'arrondissement de Largentière, en 1910, aucun électeur de Vallon, ne portait ce patronyme. "Justement, penserez-vous, où se trouvaient donc les ROUDIL de cet arrondissement en 1910?" Bonne question ! Car la carte du début du siècle est parlante. On relevait alors la présence de 73 électeurs dans 21 localités. Or, à l'exception de 6 ROUDIL (2 au Cellier-du-Lac, 1 à Saint-Sauveur-de-Cruzières et 3 à Balazuc), les 67 autres étaient nés dans une commune cévenole.
Où ? Quelques exemples : 4 ROUDIL à Largentière, Saint-André-Lachamp ou Joannas, 5 à Lablachère, 6 à Joyeuse, 11 à Jaujac, 13 à Rocles et 14 à Beaumont. C'était avant la Grande Guerre...

II est tentant de remonter plus haut. Des généalogistes de l'association SAGA l'ont fait. Grâce à eux on voit des Roudil naître à partir de 1609 à Joyeuse, de 1647 à Valgorge, Largentière, Thueyts, Rocles. D'autres ont reconstitué, à Beaumont, une chaîne généalogique de 1780 à 1580. Mais les témoignages les plus anciens nous sont offerts par les fameuses Estimes fiscales de 1464. Elles permettent de rencontrer Jehan RODILH qui demeurait au Cros de la Val à Thueyts ; les 3 Rodilh du Cellier-du-Luc ; les frères Bertrand et Martin Rodilh qui, comme André Rodilh, demeuraient à Beaumont. Enfin, à Montselgues, Bénédicte Rodilh, qualifié de "pauper laborator" : pauvre laboureur...

Les lecteurs auront remarqué la graphie du XVe siècle: RODILH. C'est la forme occitane normale. Le «O» de la première syllabe se prononçait «ou», comme dans le français «cou». Et le «LH» dénote le «L mouillé», comme dans le français «milieu». En se francisant, le nom a changé le «O» contre «OU» et le «H» de la mouillure a disparu. D'où, normalement, ROUDIL.
Or ce groupe «LH» n'est pas à négliger. C'est lui qui va nous indiquer l'étymologie et le sens de ROUDIL. En effet, un patronyme intéressant apparaît dans les Estimes de 1464. Elles mentionnent le nom DEL RODILHES (=celui des Roudilhe) à Rocles. Ce nom, devenu DEROUDILHE, est encore porté par une douzaine d'abonnés au téléphone ; notamment à Aubenas et à Rocles. Nous le retrouvons, en 1464, à La Figère où vivaient des RODILHE. Ce doit être la forme la plus ancienne du patronyme ROUDIL. C'est ce que démontre, à Jaujac, «le Mas del Rodilhes» (1464) qui devint «Les Roudilz» au XVIIe siècle, avant de prendre sa forme moderne : «Les Roudils» (XVIIIe). Ainsi, la chaîne des formes a dû partir de RODILHE, passer à RODILH (par masculinisation du nom) pour aboutir à ROUDIL par francisation. Désormais, le problème est (presque) résolu. Car RODILHE représente le verbe occitan "rodilhar", prononcé roudilya à la 3e. personne du présent de l'indicatif : «Tourner les yeux autour de soi, inspecter, regarder d'un côté et de l'autre"; puis, "rôder ça et là, fouiner».

Concernant la valeur de ce qui fut originellement un surnom, on ne peut qu'avancer quelques hypothèses. Au mieux, allusion à quelque guetteur professionnel, ou à une sorte de garde. Au pire, un surnom qui évoquait un coureur de sentier, un peu braconnier, fureteur. Mais ce surnom, en raison de son suffixe originel, n'est pas l'aura dépréciative d'un nom comme ROUDAYRE (issu du même radical) signifiant "rôdeur, vagabond". Un dernier mot. S'il est probable que, statistiquement, la plupart des ROUDIL ardéchois sont originaires des Cévennes, cette observation ne concerne pas la généralité des ROUDIL. Ainsi, depuis longtemps, ce patronyme se retrouve dans le Nord-est de la Lozère : 19 ROUDIL, précise l'annuaire, dans une douzaine de communes (surtout les cantons de Langogne et du Bleymard).

D'autre part, des ROUDIL apparaissent assez tôt dans le bas-Vivarais calcaire. Par exemple à Saint-Montan en 1496 , ou à Villeneuve-de-Berg où s'était établie une famille de notables au XVIIe et XVIIIe siècle.
Comme des ROUDIL apparaissent également depuis longtemps dans le Gard et l'Hérault, on peut considérer ce nom comme languedocien.

Actes d'état civil et Arbres généalogique des familles ROUDIL

Nous recherchons actuellement à réunir différentes généalogie du nom Roudil. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des informations.
Nous aimerions publier notamment une base de données d'actes d'état civil (Naissance, Mariage, Décès, etc.) et différents arbres généalogiques autour de ce nom de famille afin d'établir à terme des recoupements et révéler peut-être nos cousinages... Merci d'avance si vous souhaitez contribuer à ce projet. Arbres généalogiques de la famille ROUDIL

Sites de généalogie faisant référence au patronyme Roudil

Publication de votre généalogie

Si vous avez un logiciel de généalogie

Pour ceux qui utilisent un logiciel de généalogie et si vous êtes d'accord pour publier votre arbre sur ce site, vous pouvez nous contacter ou nous envoyer le fichier au format Gedcom extrait à partir de votre logiciel à l'adresse genealogie.roudil@gmail.com.

Si vous n'avez pas de logiciel de généalogie

Si vous démarrez votre généalogie et si vous n'avez pas de logiciel approprié, nous mettons à votre disposition un outil de généalogie en ligne qui vous permettra en créant votre compte, de gérer votre généalogie. Pour plus d'informations sur son fonctionnement et ses possibilités, n'hésitez pas à nous contacter.

Commentaires et annonces (27)

Publié par roudil le jeudi 26 janvier 2017 à 06:55

Je suis né 13/12/1943 à Lyon. J'ai habité l'Ardèche, la Drôme, je suis à la recherche de la famille de mon père Raymond Roudil.

Publié par papybobo le dimanche 23 octobre 2016 à 18:35

Bonjour,
je recherche pour ma généalogie ROUDIL Justin Eugène, époux de LOUPIAS Maria qui aurait été notaire à Saint Alban sur Limagnole en Lozère. de 1925 à 1929.
D'avance je vous remercie de votre aide.

Publié par mylene le samedi 19 septembre 2015 à 22:52

Je suis née Roudil à Severac le château dans l'Aveyron. Un petit village voisin Novis était au début du siècle le berceau des Roudil. Plusieurs familles y habitaient.

Publié par nicole le samedi 15 aôut 2015 à 13:38

Bonjour, je suis en train d'établir mon arbre généalogique mais je butte sur celui du côté de ma mère. Ma grand mère s'appelait Marie Antoinette Roudil, fille de Théodore Adolphe Roudil, né à Saint Maximin dans le Gard, marié le 15 juin 1905, à Cabannes 13 avec Louise Roubaud. Lui même fils de Joseph Roudil cultivateur et Pujolase Adelaïde, c'est ce qui est indiqué sur son acte de naissance, que j'ai obtenu des archives du Gard. Et voilà, c'est tout, pouvez vous m'aider ? Merci par avance. J'ai oublié, né le 12 mars 1873.

Publié par kristof le jeudi 21 mai 2015 à 08:39

Bonjour,

je suis à la recherche d une personne nommée Jean-Claude Roudil que je vois apparaître souvent sur internet comme créateur d'arbre généalogique.

Dans un de ses arbres j'ai vu la photo de ma grand mère, donc j'aimerais rentré en contact avec lui.

Cordialement.

Publié par Vaiatea le jeudi 09 avril 2015 à 11:11

Avec le décès de ma ma tante Georgette ROUDIL de la commune de Sanlihac en janvier 2015, le nom de ROUDIL vient de s'éteindre dans cette branche de ma famille.

Publié par roudil43 le mardi 09 décembre 2014 à 12:07

À l'attention de Roudil Jacquelin. Mon grand père paternel était originaire de Chadron. Famille nombreuse décimée par la guerre. Je suis de retour dans la Haute-Loire dans le village où vécu mon grand-père. J'ai également vécu à Oullins de 1950 à 1970. Nous pourrions nous rapprocher pour renouer des liens entre Roudil.

Publié par geneviève roudil le samedi 21 juin 2014 à 01:25

Mon père et ses parents habitaient Rôcles en Ardèche, mon grand père a été le plus jeune maire de France et l'a été toute sa vie, jusqu'à sa mort, pendant la dernière guerre. La maison familiale s'appelle "le mas de gardette".

Publié par Marius Roudil le vendredi 09 mai 2014 à 23:47

Bonjour les Roudil, je fais parti de la branche Albenassienne des Roudil (07) Marius Roudil

Publié par Samuel N. Brandt le vendredi 12 octobre 2012 à 19:00

Cuisinier amateur et généalogiste éponyme, je cherche une recette de potiron et en trois clics je tombe (de haut) sur ce blog grace aux liens de Jean Roudil. Ma fille Caroline (13 ans) a, dans sa branche maternelle - Michèle Roudil - une lignée Roudil alliée à des Vaschaldes, Razaire, et autres Martinent, tous de Beaumont, Rocles, Joannas... Je n'ai pas pu remonter plus haut que la 7ème génération 1770 (Etienne Roudil x Marguerite Robert; Joseph Razaire x Marguerite Pertus; Pierre Vaschalde x Anne Martinent; Guillaume Roudil x Marie Viguier). C'est avec plaisir que je partagerais le fruit de mes découvertes,au-delà de la généalogie.

Publié par vigier le lundi 07 mai 2012 à 17:06

Bonjour à tous, Roudil et autres,
Je recherche pour mon arbre généalogique, la branche Roudil qui a vécue sur Albepierre et dont un membre (robert?) est parti sur Saint-Étienne comme gérant de pompe, son frère (Jean, Jeannot) est resté sur place. C’était dans les années 1960/1970.
Si vous pouvez m'aider, laissez-moi un message.
Merci à tous.

Publié par Guillaume le mardi 17 avril 2012 à 10:04

Bonjour,
La photo en haut de la page est celle de la maison de mes grand-parents à Grandrieu et ça me fait des frissons de tomber dessus par hasard sur ce site.

A pour Auguste Roudil, mon grand-père, résistant pendant la seconde guerre mondiale et maire de Grandrieu durant des années.

Voila...
Guillaume Roudil

Publié par Roudil le samedi 10 décembre 2011 à 19:44

Jean-pierre: Fils de Roger a Sanilhac Ardèche. Le nom désignait des tailleurs de pierre. On peut supposer qu'il existe un lien entre les Roudils de Johanas, Rocles Versas, Laurac qui étaient a portée de charrette. Il existe un lieudit près de Rocles "les roudils". Je confirme le coté braconnier de la famille mais ça, c'est propre aux ardéchois. Notre devise: "Je fais ce que je dois, je tais ce que je fais".

Publié par AG43 le samedi 02 juillet 2011 à 16:30

Marie Joséphine ROUDIL était ma grand mère elle est née à CHADRON Haute-Loire .

Publié par webmaster le lundi 20 juin 2011 à 20:02

Bonjour Jaquelin,

Pouvez-vous nous donner le plus de renseignements possible afin que nous puissions vous aider. Je pense à des noms, des dates même approximatives ou des noms de villages.

Publié par ROUDIL JACQUELIN le lundi 20 juin 2011 à 15:49

Cherche à remonter dans le temps.
Je serais dans ma branche la dernière car fille unique de Pierre Adrien ROUDIL. J'ai 88 ans et seule sans enfant souhaiterais renouer avec le passé
Merci de me répondre

Publié par Geneviève ROUDIL le lundi 25 avril 2011 à 15:42

Bonjour, j'ai fait parvenir il y a quelques temps, ma généalogie pour que vous puissiez la mettre sur votre site. Je ne la vois pas, l'avez vous fait, et où regarder. Mes ascendants et ceux de mon père Jean ROUDIL que vous avez sur votre forum "d'artistes" est originaire de Nîmes et de l'île de la Barthelasse, Villeneuve les Avignon en 1609. S'il y a eu un problème contactez moi que je vous envoie de nouveau mon ascendance. Amicalement

Publié par roudil jacquelin le dimanche 13 mars 2011 à 14:33

bonjour je suis née roudil a oullins dans le rhone mais mes mon grand père paternel était originaire de chadron pres le puy en velay en haute loire mon frère est revenu habiter en haute loire

Publié par francis le lundi 29 novembre 2010 à 21:56

mon grand père est un Roudil originaire de lozere

Publié par Frédéric le mercredi 17 novembre 2010 à 17:40

Bonjour,

Je cherche des renseignements sur Jeanne ROUDIL, qui exerçait en qualité de sage-femme à PARIS XIV. Elle semble avoir habité rue d'Alésia, au n°20.

Meilleurs sentiments

Publié par mahenou le samedi 31 octobre 2009 à 00:21

bonjour, je suis une jeune fille roudil je m'appelle Mahé Roudil

Publié par mohen le lundi 27 juillet 2009 à 22:30

Bonjour

Ma mère est une Roudil Denise du 82 Varzerac exactement a 20 Kilomètres de Montauban mon grand père LOUIS ROUDIL

Publié par dionysos le mercredi 25 février 2009 à 15:13

Bonjour à tous les Roudil ! J'habite Grenoble, mais ma famille paternelle est originaire de la Lozère. Les Roudil semblent d'ailleurs fréquents en Lozère, Gard et Ardèche (trois départements contigüs) À noter : "Roudil", hameau de la commune de St-Georges de Lévéjac, en Lozère. Denis...Roudil

Publié par rocles le vendredi 06 février 2009 à 21:52

Branche originaire de Rocles (07) nombre d'éléments à verser au dossier

Publier un commentaire
Traitement en cours. Merci de patienter.
 
 
Connexion