Jean ROUDIL

Né en janvier 1918 à Nîmes, Jean Roudil entre à l'école des Beaux Arts de cette ville très tôt, il y obtiendra plusieurs prix et complétera sa formation par un diplôme de Lithographie à l'Ecole Technique de Nîmes. Il se spécialise, après une brève expérience d'enseignement du dessin à Lyon - comme créateur d'une agence publicitaire à Paris, en 1947.

Il a alors pour client des magasins parisiens tels que le Printemps, les Nouvelles Galeries, la Samaritaine, le Bon Marché mais aussi, Manufrance et Quelle, pour lesquels il réalise catalogues et affiches.

On lui confie le lancement de plusieurs campagnes publicitaires pour des clients tels que Mobil Oil, Simca, Jacob Delafon, Europe 1, 33 export.

A la retraite, Il mettra à profit ses voyages - tant intérieurs que comme visiteur accompli - pour enrichir sa palette de couleurs et de matières.

Fasciné par le jeu de l'encre et de l'eau, il a fait naître sous sa main des femmes aux formes alanguies et parfois surprenantes, des paysages familiers aux reflets sans cesse modifiés.

Les séries reprenant à l'envi le phare du Grau du roi ou les remparts d'Aigues-Mortes et la Tour de Constance témoignent de son attention au temps qui passe. Amoureux de Venise, mais aussi de Paris, où il passa la majeure partie de sa vie et de sa carrière professionnelle, il en donne sa vision à l'originalité indéniable.

Jean Roudil a offert à tous ceux qui l'ont découvert au travers de ses nombreuses expositions - que ce soit dans les galeries nîmoises, au Grau du Roi ou encore à Castillon du Gard - et qui peuvent maintenant en découvrir un aperçu sur le site http://jeanroudil-peintures-et-encres.blogspot.com, la générosité de son regard et la modernité de son trait, bien au-delà de sa disparition, en décembre 2005.

Les peintures

Grau du Roi

Avant l’orage (Grau du Roi)

Avant l’orage (Grau du Roi)

Le phare jaune (Grau du Roi), encre

Le phare jaune (Grau du Roi), encre

Aigues Mortes

Les remparts (Aigues Mortes), encre et pastels

Les remparts (Aigues Mortes), encre et pastels

Reflets de la tour de Constance (Aigues Mortes), encre

Reflets de la tour de Constance (Aigues Mortes), encre

Paris

Pont des arts – encres

Pont des arts – encres

Crépuscule , huile (Notre Dame)

Crépuscule , huile (Notre Dame)

Venise

Fenêtre de Venise, acrylique

Fenêtre de Venise, acrylique

Place St Marc, Venise, encre

Place St Marc, Venise, encre

Méditerranées

Agrigente, encre

Agrigente, encre

Atlas Maroc

Atlas Maroc

Marines du Nord

Etretat, encres 1999

Etretat, encres 1999

Mont Saint-Michel – encres

Mont Saint-Michel – encres

Nus féminins

Nu de femme , encre

Nu de femme , encre

Nu rose ( pour toi nu à l’indigo)

Nu rose ( pour toi nu à l’indigo)

Foi

Crucifixion triptyque, encre

Crucifixion triptyque, encre

Christ – eau forte

Christ – eau forte

Commentaires et annonces (3)

Publié par supertoitoine le dimanche 15 avril 2012 à 13:51

J'ai bien aimé les peintures de Venise et à l'école je travaille sur les peintures de paysages. Pourriez vous me donner des conseils ? Sinon c'était superbe.

Publié par FMRid le jeudi 16 décembre 2010 à 16:46

Je viens de découvrir les encres de ce peintre talentueux, ainsi ma journée n'aura pas été vaine. De plus Jean Roudil était Nimois, et me semble t-il, pas de scène de corridas en vue, quelle aubaine!

Publié par amleger le samedi 11 juillet 2009 à 17:20

superbe

Publier un commentaire
Traitement en cours. Merci de patienter.
 
 
Connexion